Program Test 2

Download Programs
At A Glance Web
CASCA SANA Program (PDF)
Full Detailed Program Including Abstracts (PDF COMING SOON)


DETAILED SCHEDULE BY DAY ONLINE
Wednesday, May 11, 2016 (Will be a link to switch Days)
Thursday, May 12, 2016
Friday, May 13, 2016
Saturday, May 14, 2016
Sunday, May 15, 2016 

Detailed Schedule

Wednesday May 11 2016 / mercredi 11 mai 2016

12:00-5:00McCain Lobby

 

  CONFERENCE REGISTRATION / INSCRIPTIONS AU COLLOQUE
   

 

1:15-2:45
McCain 2130

CHAIR / PRÉSIDENT
Anatoly Isaenko (Appalachian)

  CONFLICT, BOUNDARY PRODUCTION, AND SOLIDARITY / CONFLITS, CRÉATION DE FRONTIÈRES ET SOLIDARITÉ

Kristina Alda (Toronto)
The Town That Wasn’t: Analyzing Urban Absences in Post-socialist Ostrava / La ville qui n’existait pas : analyse des absences urbaines dans une Ostrava postsocialiste

Kelsey Chatlosh
Leftist Social Movements in Chile: Ideologies of Race and Nationalism / Mouvements sociaux gauchistes au Chili : idéologies de race et de nationalisme

Anatoly Isaenko (Appalachian)
Anthropological Aspects of Ethnic Conflicts in the Caucasus / Les aspects anthropologiques des conflits ethniques du Caucas

Jaro Stacul (Memorial)
Public Representations of Solidarity in Post-Socialist Poland / Représentations publiques de solidarité dans une Pologne postsocialiste

     
 

1:15-2:45
McCain 2016

ORGANIZERS / ORGANISATEURS Colin Scott (McGill)
Melanie Chaplier (Dartmouth)

DISCUSSANT / COMMENTATEUR Harvey Feit (McMaster)

  THE ALGONQUIAN FAMILY HUNTING TERRITORIES AS AN ENDURING FORM OF SOLIDARITY: ETHNOGRAPHIC CASES AND CONTEMPORARY CHALLENGES (PART 1) / LES TERRITOIRES DE CHASSE FAMILIAUX ALGONQUIENS : ÉTUDES ETHNOGRAPHIQUES ET DÉFIS CONTEMPORAINS (PARTIE 1)
In 1986, Anthropologica published a special issue on the Cree Family Hunting Territories, a turning point in the study of Cree hunting practices and land tenure. Since that publication, much has changed on the Cree territories themselves and a renewed analysis is valuable and necessary. After forty years of developments under the James Bay and Northern Quebec Agreement (1975) and the “Peace of the Braves” (2002), the Crees of Northern Quebec and their lands have faced numerous challenges and changes. In the heart of these changes lies the question of enduring solidarities within the Cree society. Finding a balance between the moral obligation of sharing and the growing pressures to privatization and exploitation of the land are one of the major challenges of Cree society today.

En 1986, la revue Anthropologica publiait une édition spéciale portant sur les territoires de chasse familiaux cris, laquelle allait marquer un tournant dans l’étude des pratiques de chasse et du mode d’occupation des terres des Cris. Depuis la parution de ce numéro, de nombreux changements ont eu lieu sur les territoires cris proprement dits, et la nécessité d’une analyse renouvelée se fait sentir. Après 40 ans de développements sous le régime de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (1975) et de la Paix des Braves (2002), les Cris du Nord québécois et leurs terres ont fait face à de nombreux défis et changements. Au cœur de ces changements repose la question des solidarités durables au sein de la société crie. Trouver un point d’équilibre entre l’obligation morale de partager et les pressions croissantes pour la privatisation et l’exploitation des terres, c’est l’un des principaux défis de la société crie d’aujourd’hui.

Toby Morantz (McGill)
Introductory Remarks / Remarques introductives

Colin Scott (McGill)
Family Hunting Territories, Community Territories: Balancing rights and responsibilities through time / Les territoires de chasse familiaux et les territoires communautaires : maintenir l’équilibre des droits et des responsabilités au fil du temps

Melanie Chaplier (Dartmouth)
The Cree family hunting territories as hybrid institutions in the face of contemporary resource development / Les territoires de chasse familiaux des Cris vus en tant qu’institutions hybrides face au développement des ressources naturelles d’aujourd’hui

 

1:15-2:45
McCain 2017

 

CHAIR / PRÉSIDENTE
Jan Newberry (Lethbridge)

  ROUNDTABLE / TABLE RONDE // PARA-ETHNOGRAPHY: A METHOD FOR DECOLONIZING ANTHROPOLOGY? / PARAETHNOGRAPHIE : UNE METHODE POUR DÉCOLONISER L’ANTHROPOLOGIE?
This roundtable will consider the benefits of stepping outside of the traditional methodological toolkit, particularly when working with community groups involving Indigenous people. Our central focus will be on para-ethnography, or the positioning of participants as experts in their own right, as a methodological framework for reconciliation work. While traditional methods have been criticized for reproducing colonial practices, here we will discuss this call for decolonization by considering alternative methods. Although not limited to these, we are particularly interested in: participatory action research, child-centred action research, and digital/ visual methods as forms of para-ethnography. Can such methods foster reconciliation and solidarity between academics and community groups?

Cette table ronde prendra en considération les avantages de sortir du moule de la trousse à outils méthodologique traditionnelle, particulièrement lors de travaux avec des groupes communautaires qui impliquent les indigènes. Notre centre d’intérêt principal sera la paraethnographie, ou le positionnement de participants comme experts par leur seule nature, en tant que cadre méthodologique pour un travail de réconciliation. Alors que les méthodes traditionnelles ont été critiquées pour avoir reproduit des pratiques coloniales, nous discuterons ici de cet appel à la décolonisation en tenant compte de méthodes alternatives. Même si nous ne sommes pas limités par ce qui suit, nous nous intéressons particulièrement à : la recherche-action, la recherche-action centrée sur l’enfant et les méthodes numériques/visuelles comme formes de paraethnographie. Est-ce que ces méthodes peuvent encourager la réconciliation et la solidarité entre les chercheurs et les groupes communautaires?

Amy Mack (Lethbridge)
Erin Spring (Lethbridge)
Jan Newberry (Lethbridge)

 

1:15-2:45
McCain 2021

ORGANIZER & DISCUSSANT / ORGANISATRICE ET COMMENTATRICE
Liz Fitting (Dalhousie)

 

  SEEDS AND POWER / LES SEMENCES ET LE POUVOIR
Farmers face complex pressures to adopt so-called modern varieties of seed, ranging from development projects that prioritize industrial inputs to trade agreements that require the adoption of intellectual property rights or seed certification laws, among other factors. Activists argue that these pressures, along with seed regulations that criminalize the exchange of traditional varieties, are part of a new enclosure movement that seeks to advance the market for transnational seed corporations and the industrial food system. This panel explores political conflicts over seed as property, knowledge, and labour. Do competing understandings of seed –as the results of particular forms of expertise and particular types of labour, for example– contribute to such conflicts, and if so, how? Can these conflicts over seed be understood as ontological conflicts? And how might struggles over seed provide insight into understandings of the commons, agricultural development, and peasant resistance and identities?

Les pressions complexes exercées sur les agriculteurs pour qu’ils adoptent des variétés de semences soi-disant modernes varient, allant de projets développementaux dans lesquels la contribution de l’industrie prime aux accords commerciaux qui requièrent, entre autres, l’adoption de droits de propriété intellectuelle ou de lois de certification des semences. Les activistes soutiennent que ces pressions, en plus des lois qui criminalisent l’échange de variétés traditionnelles de semences, font partie d’un nouveau mouvement des enclosures qui cherche à faire progresser le marché en faveur d’entreprises transnationales de semences et du système alimentaire industriel. Dans ce panel, nous examinons les conflits politiques entourant la semence en tant que propriété, savoir et labeur. Est-ce que des compréhensions divergentes de la semence — résultant, par exemple, de formes spécifiques d’expertise et de types particuliers de travail — contribuent à ces conflits et, si tel est le cas, de quelle façon? Est-ce que ces conflits à propos de la semence peuvent être compris comme des conflits ontologiques? Enfin, en quoi les différends en matière de semences permettent-ils de saisir les conceptions des terres communales, du développement de l’agriculture, et de la résistance et de l’identité du paysan?

Aryana Soliz (Concordia)
Cultivating equality? Women and the pursuit of seed sovereignty in the Guatemalan highlands / Cultiver l’égalité? Les femmes et la poursuite de la souveraineté des semences dans les hautes terres du Guatemala

Kelly Bronson (St. Thomas)
Between Famers’ ‘yards’ and corporate ‘labs’: Competing Visions of Seed Science Circulate Within the Canadian Courts / Entre le « champ » de l’agriculteur et le « labo » de l’entreprise : les visions divergentes sur la science des semences s’affrontent au sein des tribunaux canadiens

Fabiana Li (Manitoba)
Globalizing Quinoa: Seeds as knowledge, property, and food security / Mondialiser le quinoa : les semences comme connaissance, propriété et sécurité alimentaire

Christina Holmes (Dalhousie)
Slippery Seeds: The interaction of seeds as technologies, seeds as science, and seeds as skilled work in research and development / Transmutation des semences : l’interaction entre les semences comme technologies, les semences comme science et les semences comme ouvrage spécialisé dans la recherche et le développement

 

 

1:15-2:45
McCain 2118

 CHAIR / PRÉSIDENTE
J. Amason (Central Washington)

 

  INTERSECTION OF THE RELIGIOUS AND THE SECULAR (PART 1) / AU CROISEMENT DE LA RELIGION ET DE LA LAÏCITÉ (PARTIE 1)

J. Amason (Central Washington)
“We’ve No Less Days to Sing God’s Praise” Flexible Worship in an Appalachian Tourist Resort / « Nous n’avons pas moins de jours pour chanter les louanges de Dieu » : la dévotion flexible dans un centre touristique des Appalaches

Lisa Davidson (Toronto)
Quantifying Christianity and Revitalizing Presbyterian Worship: Which Bodies Count in the Crisis of Church Decline in Canada? / Quantification du christianisme et revalorisation du culte religieux presbytérien : quelles organisations considérer dans la crise du déclin de l’Église au Canada?

Miriam Karrel (McMaster)
The atheist way of death / La mort selon les athées


2:45-3:00
 
BREAK / PAUSE 
 

3:00-4:30
McCain 2118

 CHAIR / PRÉSIDENT
Mark Tate (Memorial)

  INTERSECTION OF THE RELIGIOUS AND THE SECULAR (PART 2) / AU CROISEMENT DE LA RELIGION ET DE LA LAÏCITÉ (PARTIE 2)

Joseph Plaster (Yale)
Saint Sylvia’s Ashes: Creating Queer Solidarities through the Dead / Cendres de Sainte Sylvia : création de mouvements de solidarité allosexuels au-delà de la mort

Rebecca Plett (McMaster)
Pioneers in a Settler State: Mennonites, Landscapes, and Salvation in the Creation of the Canadian West / Pionniers dans un état de colons : mennonites, paysages et salut dans la création de l’Ouest canadien

Mark Tate (Memorial)
Contesting Equality The politics of female participation in penitential processions (Spain) / Contester l’égalité des sexes : les politiques de participation des femmes aux processions pénitentielles (Espagne)

      
 

3:00-4:30
McCain 2184

 CHAIR / PRÉSIDENTE Maya Eichler (Mount Saint Vincent)

  BUREAUCRACY MANAGEMENT AND HEALTH POLICY / GESTION DE LA BUREAUCRATIE ET POLITIQUE DE LA SANTÉ

Walter Callaghan (Toronto)
Hero/Coward, Patriot/Traitor: Identity Politics and the Engagement of Veterans in the 2015 Canadian Federal Election  / Héros/lâche, patriote/traître : la politique identitaire et l’engagement des vétérans dans l’élection fédérale canadienne de 2015

Maya Eichler (Mount Saint Vincent)
Canadian Veterans: Between Social Citizenship and Neoliberalism / Les anciens combattants canadiens : entre la citoyenneté sociale et le néolibéralisme

Megan Graham (Carleton)
Investigating Meanings and Mediators of Solidarity among People Living in Long-Term Care / Enquête sur les significations et les médiateurs du concept de solidarité parmi les personnes vivant en établissement de soins de longue durée

Myriam Tardif (Concordia)
Between Utopia and Apocalypse: a tale about Lean Management in the Québec Health Care System / Entre utopie et apocalypse : épopée de la gestion Lean dans le système de soins de santé du Québec

  

 

3:00-4:30
McCain 2021

 CHAIR / PRÉSIDENTE Angela Crumdy (City University of New York)

 

 

 

  EDUCATION ON THE MARGINS / L’ÉDUCATION EN MARGE

Angela Crumdy (City University of New York)
Black Women Educators in 20th Century Cuba / Les éducatrices noires dans le Cuba du 20e siècle

Mark Currie (Prince Edward Island)
If I leave, do I still belong? Dominicans’ notions of cultural negotiation and migration after colonialized education / Si je quitte mon pays, est-ce encore le mien? Les notions de négociation culturelle et de migration chez les Dominiquais après l’éducation colonialiste

Salinda Hess (Concordia) and/et Francine Tremblay
Student (Dis) Engagement in the 21st Century / Engagement et désengagement étudiant au 21e siècle

Colleen Larson (British Columbia Okanagan)
Partnership Research to Enhance Education for Indigenous Students / Recherche en partenariat pour améliorer l’éducation offerte aux étudiants indigènes 

 

 

3:00-4:30
McCain 2017

CHAIR / PRÉSIDENT Joshua Tucker (Brown)

 

 

 

  ETHNOGRAPHIC PRACTICES AND IDENTITIES / PRATIQUES ET IDENTITÉS ETHNOGRAPHIQUES

Karoline Guelke (Victoria)
Tourism Encounters in an Andean Community: Negotiating Solidarities and Inequalities / Les contacts touristiques à l’intérieur d’une communauté andine : négociaton des solidarités et des inégalités

Joshua Tucker (Brown)
“I’ll Break your Neck, I’ll Wring Your Neck”: Courtship, Competition, and the Poieses of Andean Indigeneity / « Je vais te casser le cou, je vais te tordre le cou » : fréquentation, compétition et les poïésis de l’indigénéité andine

AnneMarie Dorland (Calgary)
Designing ethnography: the observational turn in design research / Conception de l’ethnographie : virage observationnel dans l’établissement du plan de recherche

Kathryn Molohon (Laurentian)
ANTHROPOLOGICA at Laurentian University from 1983 to 1989 / ANTHROPOLOGICA à l’Université Laurentienne de 1983 à 1989

   
 

3:00-4:30
McCain 2130

 CHAIR / PRÉSIDENT Vincent Mirza (Ottawa)

 

  MARKETS AND ALTERNATIVE SOLIDARITIES / LES MARCHÉS ET LES SOLIDARITÉS DE RECHANGE

brian Campbell (Dalhousie)
Developing Solidarity Through Things at Used-goods Markets / Stimuler la solidarité par les objets dans les marchés d’occasion

 Tonya Canning (Dalhousie)
“We Don’t Want Hippy Money”: Economic Rationality and Counter-cultural Value(s) in a Local Currency System / « On ne veut pas d’argent de hippies » : rationalité économique et valeurs de la contre-culture dans un système monétaire local

Vincent Mirza (Ottawa)
The Transformation of Work, Potentiality and Social Participation In Tokyo / La transformation du travail, des possibilités et de la participation sociale à Tokyo

Laura Collin (El Colegio de Tlaxcala)
Reciprocal and diverse local markets, for another economy / Des marchés locaux diversifiés et des échanges commerciaux réciproques : pour une autre économie

 

3:00-4:30
McCain 2016

 

ORGANIZERS / ORGANISATEURS
Colin Scott (McGill)
Melanie Chaplier (Dartmouth)

DISCUSSANT / COMMENTATEUR Adrian Tanner (Memorial)

  THE ALGONQUIAN FAMILY HUNTING TERRITORIES AS AN ENDURING FORM OF SOLIDARITY: ETHNOGRAPHIC CASES AND CONTEMPORARY CHALLENGES (PART 2) / LES TERRITOIRES DE CHASSE FAMILIAUX ALGONQUIENS : ÉTUDES ETHNOGRAPHIQUES ET DÉFIS CONTEMPORAINS (PARTIE 2)

David Lessard (McGill)
Defining Land Use in a Context of Proximity: Politics of Community Recognition and Identity Dynamics in Washaw Sibi / Définir l’usage de la terre dans un contexte de proximité : les politiques de reconnaissance de la communauté et de dynamiques identitaires à Washaw Sibi

Wren Nasr (McGill)
The Politics of Knowledge in Environmental Development and Protection in Eastern James Bay, Quebec / La politique de la connaissance dans le développement environnemental et la protection à l’est de la Baie-James, au Québec

Philip Awashish (Grand Council for the Cree)
Eeyou Eedouwin (Cree Way of Doing Things) and Governance of Eeyou Ndoh-hoh-Istchee (Cree Hunting Territories) / Eeyou Eedouwin (façon qu’ont les Cris de faire les choses) et gouvernance des Eeyou Ndoh-hoh-Istchee (territoires de chasse des Cris)

 

3:00-4:30
McCain 2190

ORGANIZER / ORGANISATRICE Chantelle Falconer (Toronto)
Rhiannon Mosher (York)

CHAIR / PRÉSIDENTE
Rhiannon Mosher (York)

 

  THE POWER AND PLACE OF THE GIFT IN CONTEMPORARY SOLIDARITIES / LE POUVOIR ET LE RÔLE DU CADEAU DANS LES SOLIDARITÉS MODERNES
Marcel Mauss’ conceptualization of the gift offers an alternative to understanding (non)market exchange through the economic lens of individual, rational actors. Reminding us that transactions of giving and receiving are imbued with morality, Mauss demonstrates that the gift functions to establish solidarity and maintain long-term social relations. Recent ethnographic research has extended the topical currency of this analytic by following the exchange of a wide range of items and encounters framed as gifts across contemporary social and geopolitical boundaries. Relationships of reciprocity developed through current forms of gift exchange ask us to consider the nature of these solidarities. Through a range of ethnographic engagements – from state-run conditional cash transfer programs, to volunteer-run social programs, teacher-student relationships in language education, and corporate-funded development projects – this panel explores how this anthropological concept of long durée may help us to understand contemporary solidarities in local communities, state-citizen exchanges, and beyond.

La conceptualisation du cadeau de Marcel Mauss propose une alternative en vue de comprendre les échanges marchands et non marchands à travers le prisme économique d’acteurs rationnels et distincts. En nous rappelant que les transactions que sont donner et recevoir s’imprègnent de moralité, Marcel Mauss démontre que les rôles du cadeau sont d’établir une solidarité et de maintenir des relations sociales à long terme. Une récente recherche ethnographique a élargi la thématique actuelle de cette analyse en étudiant l’échange d’une large variété d’articles et de rencontres présentés tels des cadeaux et s’inscrivant dans les limites contemporaines sociales et géopolitiques. Les relations de réciprocité qui se sont créées grâce aux formes actuelles d’échange de cadeaux nous appellent à considérer la nature de ces solidarités. Par une gamme d’engagements ethnographiques – du programme public de transferts monétaires sous condition au programme social géré par des bénévoles -, en passant par la relation étudiant/enseignant dans la formation linguistique et les projets de développement financés par des sociétés, ce panel examine comment ce concept anthropologique de longue durée peut nous aider à comprendre les solidarités contemporaines dans les communautés locales, les échanges entre l’État et le citoyen, et au-delà de ces aspects.

Chantelle Falconer (Toronto)
“It’s a small help”: Conditioning Mothering through the Cash Transfer Program in Ecuador / « Toute aide est la bienvenue » : conditionnement du rôle de mère selon le Programme de transfert monétaire en Équateur

Eric Henry (Saint Mary’s)
The Parable of the Insolent Student: Value, Materiality and the Moral Economy of Words / La parabole de l’étudiant insolent : la valeur, la matérialité et l’économie morale des mots

Jen Ryan (Cape Breton)
The Gift of the ‘Development Good’ as a Performance of Solidarity? / Offrir le « produit du développement » en tant que performance de solidarité?

Rhiannon Mosher (York)
Generous acts? Exploring the tensions of the gift in volunteer-run newcomer integration projects / Des actes généreux? Analyse du cadeau comme source de tensions dans les projets bénévoles d’intégration des nouveaux arrivants

McCain Lobby4:30–5:30   OPENING RECEPTION / RÉCEPTION D’OUVERTURE
Welcome performance by All Nations Drum / Spectacle de bienvenue par All Nations Drum
 

 

Paul O’Regan Hall, Halifax Central Library

4550 Spring Garden Rd

6:30–7:30

   PUBLIC ANTHROPOLOGY TALK / CONFÉRENCE PUBLIQUE SUR L’ANTHROPOLOGIE

Annette Leibing (Montréal)
Ageing in times of Alzheimer’s: Tales of change, culture, and solidarities / Vieillir à l’époque de l’Alzheimer: histoires de changement, de culture et de solidarités

A great number of societies are aging at an unprecedented rate around the world; as a result, Alzheimer’s disease, with old age as its most important risk factor, has become a central concern of governments, doctors, and people as they age. Individuals worry both about how to prevent cognitive decline (and in some places, it seems the incidence of dementia has been reduced in recent years), as well as how to treat the symptoms of what has been called ‘the disease of the century’. What can anthropologists contribute to this global preoccupation? In this talk I want to argue that diagnostic categories, such as “Alzheimer’s disease” are not innocent – they need to be seen as, often taken for granted ways of defining subjectivities and ways of living. As an example, Alzheimer’s disease was once defined as a brain disease, while more recently, this notion has changed to a condition, which, like other diseases, has an important cardiovascular component. Further, diagnostic categories ‘travel’ around the world and become integrated (or challenged) by local realities. I want to tell the story of Alzheimer’s disease in Brazil, a country, which I have I have studied for the last 25 years. Brazil has the sixth largest population of elderly people in the world, and has experienced an increase of 500% of seniors within the last 40 years (Ministry of Health n.d.). Reflecting on research in Brazil this talk will explore ways in which this ‘new’ medical condition has slowly transformed clinical and everyday practices: stigma surrounding “craziness” has been partly reduced, and the responsibility of care has largely been transferred from the family, to the medical institution. I will conclude this talk by asking what can be learned from a recent Brazilian history when thinking about the Canadian context.

De nombreuses sociétés connaissent un vieillissement sans précédent à travers le monde si bien que la maladie d’Alzheimer, avec la vieillesse comme facteur de risque le plus important, est devenue une préoccupation centrale des gouvernements, des médecins et des individus à mesure qu’ils prennent de l’âge. Les individus s’inquiètent à la fois de la prévention du déclin des facultés cognitives (il semble que, dans certains endroits, les cas de démence ont reculé ces dernières années), ainsi que du traitement des symptômes de celle qu’on a appelé la « maladie du siècle ». Comment les anthropologues peuvent-ils contribuer à cette préoccupation mondiale? Dans cette présentation, je souhaite mettre en avant le fait que les critères de diagnostic, tels que « maladie d’Alzheimer » ne sont pas sans connotations. Ils doivent être perçus comme des façons, tenues pour acquises, de définir des subjectivités et des modes de vie. À titre d’exemple, la maladie d’Alzheimer était dans un premier temps définie comme une maladie cérébrale, tandis qu’elle a évolué plus récemment vers une condition, ce qui, comme d’autres maladies, comporte une importante composante cardiovasculaire. Par ailleurs, les critères de diagnostic « circulent » à travers le monde et s’intègrent à des réalités locales (ou sont remis en question par celles-ci). J’aimerais parler de l’histoire de la maladie d’Alzheimer au Brésil, un pays que j’ai étudié durant les 25 dernières années. Le Brésil possède la sixième plus grande population de personnes âgées dans le monde et connaît une augmentation de 500% des seniors depuis les 40 dernières années (Ministère de la santé n.d.). En m’appuyant sur la recherche au Brésil, j’explorerai dans cette présentation les façons dont cette « nouvelle » condition médicale transforme les pratiques clinique et quotidienne : la stigmatisation liée à la « folie » a partiellement reculé et la responsabilité des soins a grandement évolué, en passant de la famille à l’institution médicale. Je conclurai cette présentation en demandant ce qu’on peut apprendre de l’histoire récente du Brésil dans un contexte canadien.

 

Co-sponsored by / Co-financée par: Halifax Central Library

     

 

Advertisements